Problème technique : Les paiements par carte bleue ne sont pas possibles actuellement. Vos commandes peuvent être réglées par chèque ou virement. Pour toute précision, contacter : marie.rouviere@univ-tlse2.fr

Les collections - Langues et civilisations étrangères - Interlangues linguistique et didactique

Dirigée par Jean-Luc NARDONE
Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  Quand le dire se dédouble : La duplicité énonciative en question(s)

Quand le dire se dédouble : La duplicité énonciative en question(s)

Domaine anglophone
Auteur : Blandine PENNEC, Sarah BOURSE (dir.)
N° ISBN : 978-2-8107-0796-6
PRIX : 15.00 €
Format et nombre de pages : 13,5 × 22 cm - 182 p.

Cet ouvrage examine des phénomènes de dédoublement du dire, autrement dit de découplages entre signifiant et signifié, sens propre et métaphorique, sens littéral et reconstruit. Facteurs d’étagement de l’expression mais aussi de complexification ou d’implicitation, ils sous-tendent nombre de productions langagières et régissent leur interprétation. La question qui sous-tend ce volume est alors de déterminer dans quelle mesure il est possible de parler de duplicité et d’appliquer ce terme au plan énonciatif afin de qualifier les dédoublements en question. De fait, nous examinons les traits définitoires de cette notion de duplicité pour en montrer les implications et tester son efficacité en tant qu’outil descriptif. Cette étude se fonde sur des corpus variés, soit d’anglais général, soit correspondant à des domaines plus spécifiques tels que la politique, les plaidoiries juridiques, le théâtre, l’architecture ou la santé psychologique.

Blandine Pennec est professeur des universités en linguistique anglaise à l’université Toulouse – Jean Jaurès et membre du laboratoire CAS. Elle est également directrice adjointe de l’UFR LLCE. Du point de vue de la recherche, ses travaux s’inscrivent essentiellement dans le domaine de la linguistique énonciative et de la pragmatique. Elle est l’auteur de plusieurs ouvrages, portant notamment sur des phénomènes de réajustements discursifs, ou encore sur les discours de crise sanitaire.

Sarah Bourse est PRAG en anglais à l’université Toulouse – Jean Jaurès et chercheuse en linguistique anglaise au sein de l’équipe d’accueil CAS. Ses travaux de recherche s’inscrivent dans les domaines de l’argumentation, de l’analyse du discours et de la pragmatique.

Année : 2022
Réf. : LANG 76

Table des matières Quand le dire se dédouble
Préface Quand le dire se dédouble
Introduction Quand le dire se dédouble

Retour