Les collections - Théâtre - Nouvelles Scènes • arabe

Dirigée par Saïd BENJELLOUN
Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  للا جْميلة / Lalla J'mila : le Rocher des filles

للا جْميلة / Lalla J’mila : le Rocher des filles

Auteur : Zoubeir BEN BOUCHTA
Traduction de Saïd Benjelloun
N° ISBN : 978-2-8107-0486-6
PRIX : 10.00 €
Format et nombre de pages : 15 x 21 cm - 102 p.

Lalla J’mila est une pièce de théâtre en sept « éclairages » fondée sur un mythe tangérois, le « Rocher des filles », rocher donnant sur la Méditerranée, sculpté par la nature sous forme de femme et censé mettre fin au célibat des jeunes filles et à la stérilité des femmes. Au travers d’un jeu de narration, deux femmes, qui découvrent qu’elles sont sœurs, se rencontrent à ce rocher et évoquent tout ce qu’elles ont enduré. Ce sont deux générations de femmes avec des attitudes différentes vis-à-vis d’une société patriarcale avec ses coutumes et traditions, mais aussi l’exploitation et l’humiliation des femmes. De la résistance à la colonisation, au refus des abus sexuels, en passant par la révolte estudiantine, Zoubeir Ben Bouchta évoque des faits historiques qui ont marqué la mémoire de Tanger et porte la lumière sur une société soumise au joug masculin et dans laquelle les femmes aspirent à la liberté et à l’égalité.

Dramaturge marocain, Zoubeir BEN BOUCHTA est né en 1964 à Tanger, au Maroc. En avril 2005, il crée sa propre compagnie théâtrale, « Bab Bhar Ciné Masrah », qui a produit ses pièces les plus récentes. Il écrit ses premières pièces en arabe littéral : La Valise et Le Givre en 1991, et La Pieuvre en 1993. Celles qui vont suivre seront écrites pour la plupart en arabe dialectal marocain, de La Cage, en 1996, à la trilogie Hôtel Tanger en 2010. Il a également écrit des dialogues de films : Une minute de soleil en moins, de Nabil Abouche, en 2001, et Dès l’aube de Jillali Ferhati en 2009. Publiée en 2004, Lalla J’mila a été traduite en anglais (Ed. International Center for Performance Studies) et a obtenu le prix du meilleur texte au Festival national du théâtre de Meknès. C’est sa première pièce traduite en français.

Année : 2017
Réf. : NOUAB 01

Introduction Lalla J’mila / Le Rocher des filles

Retour

Même rubrique