Problème technique : Les paiements par carte bleue ne sont pas possibles actuellement. Vos commandes peuvent être réglées par chèque ou virement. Pour toute précision, contacter : marie.rouviere@univ-tlse2.fr --- Traitement des commandes : Les commandes effectuées du 03/12/2022 au 02/01/2023 seront traitées à partir du 03/01/2023. Merci pour votre compréhension. Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes et une très bonne année 2023.

Les revues - Sud-Ouest Européen

Dirigée par Philippe DUGOT
ISSN : 1276-4930 (ISSN-E : 2273-0257)

Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  n° 52 - Les différenciations territoriales : approches croisées

n° 52 - Les différenciations territoriales : approches croisées

Auteur : Mariette SIBERTIN-BLANC, Fabienne CAVAILLÉ, Patricia PANEGOS (coord.)
N° ISBN : 978-2-8107-1224-3
PRIX : 24.00 €
Format et nombre de pages : 20 × 26 cm - 180 p.

Ménager, habiter et piloter le monde en reconnaissant sa diversité et les enjeux majeurs qui en découlent constitue un chantier inédit à bien des égards, qui associe une pluralité de parties prenantes, à la fois habitantes et gouvernantes. Cela implique une connaissance fine des mécanismes caractérisant chaque territoire local, celle de modes d’habiter de plus en plus individualisés certes, mais aussi jouant sur une grande pluralité de collectifs. In fine la compréhension des facteurs de distinction sociospatiale devient un point de départ incontournable pour les artisans de ce vaste chantier.

Dans cette perspective, le terme de « différenciations territoriales » permet d’aborder à la fois la diversité des caractéristiques intrinsèques des territoires et les trajectoires liées à l’agentivité des parties prenantes locales. Sortant ainsi d’une assignation figée qu’imposent les catégories spatiales, l’approche par les différenciations territoriales permet d’explorer quatre dimensions essentielles à la meilleure compréhension des espaces et de leurs contrastes : l’épaisseur de chaque territoire ; les jeux d’échelles et de contraintes complexes dans lesquels chacun est imbriqué ; le rapport des individus à leur territoire et les circulations qui en découlent ; les trajectoires de développement local comme le résultat d’une série de positionnements et de stratégies territorialisées.

Deux articles forment la partie varia de ce numéro, mais chacun pourrait constituer par sa singularité même un terrain au numéro thématique qui précède : le premier donne à voir des éléments de crise des vignobles et vins de Bordeaux ; le second croise les regards entre la France et l’Espagne sous l’angle des défis de la gestion des régions côtières à l’heure du réchauffement climatique.

Mariette Sibertin-Blanc est maîtresse de conférences HDR en aménagement‐urbanisme à l’université Toulouse – Jean Jaurès et membre du LISST‐CIEU. Responsable de l’axe transversal « Différenciations territoriales et action collective », ses recherches portent sur l’action culturelle locale et s’attachent aux processus de territorialisation et facteurs de bien-vivre territorial.

Fabienne Cavaillé est enseignante-chercheure au département de géographie de l’université Toulouse – Jean Jaurès et membre du LISST-Dynamiques rurales. Ses recherches portent sur les modes d’habiter, l’épistémologie et l’enseignement de la géographie, les liens entre la géographie et la littérature et les liens entre la géographie et le droit.

Patricia Panegos est ingénieure CNRS d’accompagnement à la recherche au LISST. Elle est impliquée dans des programmes de recherches portant sur les interactions entre espaces urbains et ruraux, le tourisme dans le développement des territoires ruraux et sur les modes d’habiter et le rapport à la nature.

Année : 2021
Réf. : SOE 52

Sommaire SOE 52
Avant-propos SOE 52

Retour

Même rubrique