Traitement des commandes : Les commandes effectuées du 07/12/2020 au 05/01/2021 seront traitées à partir du 06/01/2021. Merci pour votre compréhension. Toute l’équipe vous souhaite de joyeuses fêtes et une très bonne année 2021.

Les revues - Diasporas

Dirigée par Isabelle LACOUE-LABARTHE
Directeur de la rédaction : Mathieu GRENET.
ISSN : 1637-5823

Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  n° 35 - Les Parcours de l'humanisme

n° 35 - Les Parcours de l’humanisme

Mobilités professionnelles et expansion culturelle à la Renaissance
Auteur : Cécile CABY, Clémence REVEST (coord.)
N° ISBN : 978-2-8107-0701-0
PRIX : 22.00 €
Format et nombre de pages : 16 × 24 cm - 150 p.

L’expansion ample et protéiforme du mouvement humaniste à travers l’Europe des XVe-XVIe siècles est un phénomène aussi central que fascinant pour l’histoire culturelle de la Renaissance. Le présent dossier s’inscrit dans un contexte historiographique très vif, au sein duquel le paradigme de la progression spatiale à partir du berceau italien, d’une part, et l’analyse par variante nationale, d’autre part, tendent à être largement mis en discussion au profit d’une lecture par « foyers » de connexion et d’appropriation, pour décrire une floraison luxuriante, non linéaire et cosmopolite, qui a fait de l’humanisme une « culture européenne » au plein sens du terme. Dans ce cadre de réflexion, qui replace au centre de l’attention la question des motifs et des vecteurs individuels de transfert et de réception par-delà celle des origines et des espaces, il s’agit de mettre ici l’accent sur les mobilités professionnelles comme facteurs d’expansion. À la fois le rôle d’un marché international du travail intellectuel dans la promotion de l’humanisme et les multiples formes de circulations liées à l’exercice d’un métier qui ont, parfois incidemment, nourri la domination de ce modèle culturel.

Cécile CABY est professeur d’histoire médiévale à l’université Lyon II, et membre du laboratoire CIHAM.

Clémence REVEST est chargée de recherches en histoire médiévale (CNRS / Centre Roland-Mousnier, Sorbonne Université).

Parmi les contributeurs : David RUNDLE (Université de Kent, Centre for Medieval and Early Modern Studies) ; Raffaele SAVIGNI (Université de Bologne, Dipartimento di Beni Culturali) ; Martina HACKE (Université de Düsseldorf) ; Astrid QUILLIEN (Sorbonne Nouvelle – Paris 3) ; Amélie FERRIGNO (Centre d’études supérieures de la Renaissance) ; Daniele ARGENIO (École des hautes études en sciences sociales, Centre Norbert-Élias / Université de Rome La Sapienza)

Année : 2020
Réf. : DIA 35

Sommaire DIA 35

Retour