Les revues - Diasporas

Dirigé par Isabelle LACOUE-LABARTHE et Laure TEULIÈRES.
Directrice de la rédaction : Marianne AMAR.

ISSN : 1637-5823


Disponible - Dernière parution
  n° 28 - Scènes urbaines

n° 28 - Scènes urbaines

Échelles, temporalités, trajectoires
Auteur : Anouche KUNTH , Marie-Carmen SMYRNELIS (coord.)
N° ISBN : 978-2-8107-0490-3
PRIX : 22.00 €
Format et nombre de pages : 16 x 24 cm - 192 p.

Ce numéro interroge la réalité diasporique dans le contexte urbain de l’aire méditerranéenne entre XVIe et XXe siècle à partir de regards diversifiés (ceux des individus, des communautés, des États) et avec le souci de faire varier les échelles spatiales et temporelles de l’analyse.
Penser les diasporas dans la ville, avec elle et au-delà, est une invitation à observer comment des groupes humains venus d’ailleurs se mesurent au fait urbain. Comment ils s’éprouvent au contact d’un lieu où, de prime abord, tout semble incertain, à commencer par l’environnement urbain, les usages locaux et les législations en vigueur.
Trois axes thématiques charpentent cette histoire spatialisée des relations ville-diaspora. Le premier envisage les rapports entre construction matérielle et construction sociale en s’intéressant aux décalages qu’une présence étrangère inscrit dans le tissu physique, comme dans les temporalités de la ville. Les deux autres, distincts et complémentaires, se penchent sur la diversité d’acteurs qui, du pouvoir étatique à l’habitant étranger, prennent place dans la ville et font émerger, au gré de leurs pratiques et interactions, des scènes urbaines, où donner une lecture souple et située de ce qui fait « groupe » sur un territoire donné.

Anouche Kunth est historienne, chargée de recherche au CNRS, laboratoire MIGRINTER (Université de Poitiers).

Marie-Carmen Smyrnelis est historienne, maître de conférences à la faculté de sciences sociales et économiques (FASSE) de l’Institut catholique de Paris.

Année : 2016
Réf. : DIA 28

Sommaire DIA 28

Retour