Reprise des commandes : Nous avons le plaisir de vous annoncer que nous reprenons le traitement des commandes. Nous vous remercions pour votre patience.

Les revues - Sciences de la Société

Dirigée par Jean-Thierry JULIA
ISSN : 1168-1446

Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  n° 103 - Déconnexion des connexions

n° 103 - Déconnexion des connexions

Auteur : Lise VIEIRA (coord.)
N° ISBN : 978-2-8107-0676-1
PRIX : 21.00 €
Format et nombre de pages : 16,5 × 24 cm - 202 p.

Dans nos sociétés hyperconnectées, de par leur quasi-instantanéité et leur couverture informationnelle, les TIC – technologies en information et communication – ont considérablement remodelé les pratiques privées et professionnelles en matière d’information. Mais c’est sur un autre plan que l’innovation a été la plus remarquable, jusqu’à être qualifiée de « révolution culturelle » : dépassant les principes ancestraux d’une information descendante et unidirectionnelle, la logique des réseaux a instauré des modalités d’échanges transversaux et ascendants, et contribué à l’avènement de nouveaux dispositifs de nature réticulée, omniprésents.

Si, selon un discours commun, aucune entreprise ou organisation, aucun individu des sociétés dites « développées » ne peut aujourd’hui se passer des TIC sous peine d’être considéré comme rétrograde, d’autres tendances se font jour : sans dénier les avancées majeures apportées par ces technologies, on voit en effet apparaître des mouvements et courants d’idées militant dans le sens d’une « digital detox », d’une « déconnexion » – au moins temporaire – des connexions qui sont notre lot commun et façonnent notre quotidien. Manque de temps, d’efficacité, de sécurité, de connaissance de l’outil, de moyens financiers, crainte de l’isolement, de la perte de contact avec la réalité, de l’insécurité, de l’intrusion dans la vie privée, de la surcharge cognitive…, les raisons invoquées en faveur d’une telle « déconnexion » sont multiples. Le politique lui-même s’en est mêlé, puisque depuis le 1er janvier 2017, la loi Travail prévoit un dispositif de « droit à la déconnexion », visant dans les entreprises de plus de 50 salariés à protéger ceux-ci d’une hyperconnexion généralisée, subie en contexte professionnel.

Dans cette livraison de Sciences de la Société, le groupe de recherche TICIS tente d’approcher quelques causes et effets de la déconnexion, qu’elle soit partielle ou intégrale, temporaire ou définitive, délibérée ou assumée.

Année : 2019
Réf. : LERA 103

Sommaire LERA 103

Retour

Même rubrique