Les revues - Littératures classiques

Dirigée par Pierre RONZEAUD
ISSN : 0992-5279

A paraitre
  n° 102 - Figures de l'inspiration dans la poésie et la poétique françaises et néo-latines (fin XVIe - début XVIIIe siècle)

n° 102 - Figures de l’inspiration dans la poésie et la poétique françaises et néo-latines (fin XVIe - début XVIIIe siècle)

Auteur : Audrey DURU, Clément DUYCK (coord.)
N° ISBN : 978-2-8107-0707-2
PRIX : 25.00 €
Format et nombre de pages : 16 × 24 cm - 212 p.

Parution le 5 novembre 2020

Ce numéro vise à une réévaluation critique de la place de l’inspiration dans la poésie française et les poétiques néo-latines et françaises, de la fin du XVIe siècle au début du XVIIIe siècle. Quoique l’inspiration n’y joue pas le même rôle qu’à la Renaissance, elle y demeure créatrice de valeur poétique, capable de rendre compte de la singularité voire de la sacralité d’une activité poétique jamais tout à fait réductible aux inflexions technicistes ou aux régularisations institutionnelles et mondaines qui marquent la période. Cet héritage travaille la poésie sous la forme déplacée de figures, c’est-à-dire de formes aussi bien imaginaires que verbales et intellectuelles qui mobilisent de manière fragmentée l’ancienne « fureur » poétique.
Au travers d’une reconfiguration parfois polémique et satirique, ces figures peuvent exprimer les conditions anthropologiques qui fondent le « génie » du poète, faire la démonstration d’une compétence poétique ou d’une légitimité sociale à écrire des vers, ou encore formuler des conceptions de l’efficacité de la parole poétique.

Audrey DURU est maître de conférences en littérature française (XVIe siècle) à l’université de Picardie-Jules Verne (Trame). Ses travaux confrontent sécularisation et littérarisation du discours chrétien, dans le contexte de vernacularisation et vulgarisation de la Renaissance au premier XVIIe siècle, pour le domaine français.

Clément DUYCK est agrégé de lettres modernes et collaborateur scientifique de l’INCAL (GEMCA) à l’université catholique de Louvain. Il a publié sa thèse sur la Poétique de l’extase (France, 1601-1675) aux éditions Classiques Garnier (2019). Ses travaux portent sur l’énonciation littéraire au XVIIe siècle, en particulier dans la poésie lyrique et les Vies spirituelles, et sur la réception et les usages de la littérature mystique.

Année : 2020
Réf. : LC 102

Sommaire LC 102

A paraitre

Retour