Les revues - Sciences de la Société

Dirigée par Jean-Thierry JULIA
ISSN : 1168-1446

Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  n° 100 - Définir, domestiquer et communiquer sur les risques industriels

n° 100 - Définir, domestiquer et communiquer sur les risques industriels

Auteur : Isabelle GARCIN-MARROU, Gwenola LE NAOUR
N° ISBN : 978-2-8107-0601-3
PRIX : 21.00 €
Format et nombre de pages : 16,5 × 24 cm - 208 p.

Ce numéro de Sciences de la Société se propose de saisir les collectifs d’acteurs qui émergent sur des territoires et mettent en discours les risques industriels : appréhender à la fois la façon dont se construisent ces collectifs et aussi le répertoire d’action qu’ils constituent (droit, ressources financières, argumentaires, etc.), afin de définir, communiquer, voire domestiquer pour faire admettre les risques liés à une activité industrielle. Si le risque peut être défini comme « production liée à des jeux d’acteurs multiples et variés », il n’existe que mis en discours, mis en sens. Il est ainsi le fruit d’un travail d’acteurs qui partagent une même préoccupation, quand leurs intérêts, leurs motivations ou leurs stratégies peuvent être différents. Autour d’un problème identifié comme « danger territorialisé », des acteurs individuels ou collectifs se mobilisent pour définir les risques et participer à leur gestion. Ces configurations d’acteurs, qui émergent du cadre réglementaire ou de manière informelle, constituent des lieux de « la fabrique des risques ». Ils sont des lieux de régulations qui, à la fois, produisent des discours de légitimation et de mise en sens, et des « normes secondaires d’application », tout en étant soumis à des règles juridiques plus ou moins contraignantes. Collectifs de travail enfin, ils finissent par être soudés par une même vision du territoire et de ses risques...

Saisissant ces configurations d’acteurs et s’instituant comme autre lieu de la fabrique du risque, les discours médiatiques mettent le risque en discours et construisent les cadres communicationnels par lesquels les publics accèdent à la connaissance du risque. La présente livraison aborde ainsi – que ce soit dans une dimension politique, juridique ou communicationnelle – ce que produisent de tels lieux de la fabrique des risques.

Année : 2017
Réf. : LERA 100

Sommaire LERA 100

Retour

Même rubrique