À paraître

Infos pratiques

Les collections - Théâtre - Nouvelles Scènes • anglais

Dirigée par Nathalie RIVÈRE DE CARLES
Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  Rosencrantz and Guildenstern are dead / Rosencrantz et Guildenstern sont morts

Rosencrantz and Guildenstern are dead / Rosencrantz et Guildenstern sont morts

Introduction critique de John Fleming
Auteur : Tom STOPPARD
Traduction de Gerald Garutti
N° ISBN : 978-2-8107-0519-1
PRIX : 13.50 €
Format et nombre de pages : 15 x 21 cm - 266 p.

Cette pièce en 3 actes influencée par Beckett et T.S. Eliot fit connaître Stoppard en 1967. Elle tire son titre et ses personnages du Hamlet de William Shakespeare. Alors qu’Hamlet, Claudius et Gertrude gisent morts sur la scène, l’ambassadeur d’Angleterre fait son entrée et annonce que « Rosencrantz et Guildenstern sont morts ». Mais Rosencrantz et Guildenstern sont-ils vraiment morts ? Et s’ils ne quittaient pas vraiment la scène ? C’est ainsi que commence la pièce de Tom Stoppard : deux personnages, Ros et Guil, jouent aux dés et s’interrogent sur la raison de leur présence sur la scène. Entre humour sophistiqué et blagues de comptoir, cette pièce dit l’importance non pas de connaître, mais d’apprendre, d’apprendre sans cesse pour ne pas mourir, pour ne pas se laisser mourir ou détruire.

Tom Stoppard (né en 1937) est un auteur britannique contemporain, dont l’œuvre a été fréquemment récompensée (Nomination aux Oscars pour Brazil, Oscar pour Shakespeare in Love). Dramaturge (The Hard Problem), traducteur (Lorca, Havel, Pirandello), réalisateur (Rosencrantz and Guildenstern Are Dead), scénariste (L’Empire du Soleil, Anna Karenine), il a notamment écrit plus de trente pièces de théâtre, ainsi que des pièces radiophoniques.

Année : 2017
Réf. : NOUA 11

Table des matières Rosencrantz and Guildenstern are dead / Rosencrantz et Guildenstern sont morts
Extrait Rosencrantz and Guildenstern are dead / Rosencrantz et Guildenstern sont morts
Introduction (extrait) Rosencrantz and Guildenstern are dead / Rosencrantz et Guildenstern sont morts

Retour