Traitement des commandes : Les ouvrages ne pouvant être servis pendant la fermeture de l’université, les commandes effectuées à partir du 21.07.17, seront traitées dès le 04.09.2017. Merci de votre compréhension.

Les collections - Théâtre - Nouvelles Scènes • anglais

Dirigée par Nathalie RIVÈRE DE CARLES
Disponible
  Painting Churches / Danse à Boston

Painting Churches / Danse à Boston

Auteur : Tina HOWE
Préface et traduction de Julie VATAIN
N° ISBN : 978-2-8107-0251-0
PRIX : 14.00 €
Format et nombre de pages : 15 x 21 cm - 157 p.

Pièce en trois actes et à trois personnages, Painting Churches (1976) met en scène une situation ordinaire – un déménagement – avec une férocité comique, tout en laissant place à des instants de grâce poétique.

La scène se déroule à Boston, chez les Church. Le père, éminent poète au bord de la sénilité, égrène vers, rimes, et souvenirs d’Ezra Pound ou de Robert Frost. La mère, sous ses apparences excentriques et mondaines, veille sur lui d’un œil impitoyable et tendre, tout en s’efforçant de remplir d’interminables cartons. Arrive leur fille unique, jeune peintre en pleine ascension, qui vient pour aider ses parents à déménager, mais aussi pour peindre leur portrait.

L’écriture de Tina Howe se révèle particulièrement physique : tissée de rythmes poétiques, elle foisonne aussi d’onomatopées et de descriptions sensorielles qui donnent du corps au dialogue et proposent aux comédiens un texte dynamique. Empreinte de l’héritage de Ionesco et de lyrisme, la pièce mêle une réflexion sur l’approche de la mort à une célébration de l’instant présent rehaussé par l’art.

Tina Howe est l’auteur d’une œuvre dramatique riche, régulièrement représentée aux États-Unis, et nettement orientée vers la question des femmes, depuis les pièces féministes des années 1970 (Birth and After Birth) jusqu’aux œuvres plus nostalgiques (Pride’s Crossing, 1997) ou plus amères (Chasing Manet, 2009). Son style allie le farcesque à une grande poésie qui naît d’instants insolites sur une scène où surgissent sans cesse des vers, des tableaux, des artistes fictifs ou historiques (Rembrandt’s Gift, 2002) ou des personnages mythologiques (Apollon et Daphné dans Skin Deep, 2007). Elle est aussi une traductrice renommée de l’œuvre d’Eugène Ionesco. Jouée avec succès à Broadway, Painting Churches, finaliste du prix Pulitzer (1984), a reçu un Obie du meilleur dramaturge et le prix Outer Critics Circle en 1983.

Année : 2013
Réf. : NOUA 06
Code SODIS : F352525

Babelio le 16/06/2013

Babelio le 05/07/2013

Retour

Même rubrique

Les nouveautés