Les collections - Théâtre - Nouvelles Scènes • allemand

Dirigée par Hilda INDERWILDI & Catherine MAZELLIER
Disponible - Dernière parution
  Nirgends in Friede. Antigone. / Nulle part en paix. Antigone.

Nirgends in Friede. Antigone. / Nulle part en paix. Antigone.

Auteur : Darja STOCKER
Traduction et préface de Charlotte Bomy
N° ISBN : 978-2-8107-0673-0
PRIX : 15.00 €
Format et nombre de pages : 15 × 21 cm - 138 p.

Incarnation du potentiel révolutionnaire des femmes, l’Antigone de Darja Stocker est plurielle, elle jette des ponts entre les vivants et les morts. Réclamant justice pour son frère, engagée dans les soulèvements du Printemps arabe ou aux côtés des personnes réfugiées et exclues de la forteresse Europe, ses colères sont fécondes. Elles dénoncent une humanité bafouée, un monde étrange où l’on vit « en guerre dans la paix ». Antigone devient la figure de proue d’une génération révoltée, mais qui croit en la possibilité d’une solidarité mondiale.
Second volet du diptyque ouvert en 2012 par La Colère d’Olympe, Nulle part en paix. Antigone. est une réécriture originale de la pièce de Sophocle. Nourrie par plusieurs séjours d’enquête en Égypte et en Tunisie, elle tisse avec subtilité des liens entre le mythe d’Antigone et les textes de Heiner Müller, Judith Butler ou encore Einar Schleef. Créée à Bâle en 2015, la pièce a reçu le Prix d’écriture dramatique du Cercle culturel de l’économie allemande.

Née à Zurich en 1983, Darja Stocker étudie l’écriture scénique à l’UdK, l’université des Arts de Berlin, jusqu’en 2012. Elle est révélée dès 2005 par sa pièce Nachtblind (Leila, en français), premier prix du Stückemarkt de Heidelberg. La plupart de ses pièces, récompensées par des prix et traduites dans plus de douze langues, sont depuis lors régulièrement données sur les scènes germanophones et internationales. Darja Stocker explore et met en scène les formes de la résistance moderne, notamment dans Zornig geboren (La Colère d’Olympe) en 2009, Reicht es nicht zu sagen, ich will leben (« Ne suffit-il pas de dire, je veux vivre », pièce co-écrite avec Claudia Grehn) en 2011, les pièces courtes Precious et Take care comrade en 2014 et Hundert Jahre weinen oder hundert Bomben werfen (« Pleurer cent ans ou jeter cent bombes ») en 2019.

Année : 2020
Réf. : NOUG 23

Introduction (extrait) Nirgends in Friede. Antigone. / Nulle part en paix. Antigone.

Retour