Traitement des commandes : Les ouvrages ne pouvant être servis pendant la fermeture de l’université, les commandes effectuées à partir du 21.07.17, seront traitées dès le 04.09.2017. Merci de votre compréhension.

Les collections - Langues et civilisations étrangères - Hespérides Espagne

Dirigée par François GODICHEAU
Disponible - Dernière parution
  Ma vie en France

Ma vie en France

Cahier d’exil d’une adolescente espagnole (1939-1943)
Auteur : Aurélia MOYÀ-FREIRE
Avant-propos, appareil critique et postface de Rose Duroux, Célia Keren et Danielle Corrado
N° ISBN : 978-2-8107-0421-7
PRIX : 14.00 €
Format et nombre de pages : 13,5 x 22 cm - 114 p.

Aurélia Moyà vient d’avoir 14 ans quand elle et sa famille traversent la frontière franco-espagnole, le 1er février 1939. La guerre d’Espagne touche à sa fin, le camp républicain a perdu. Commence pour Aurélia une longue pérégrination, des Vosges jusqu’en Normandie. Pour surmonter ces bouleversements, elle a un allié : son cahier, dans lequel elle rédige, jour après jour, ses « mémoires ». Malgré les déplacements incessants, la guerre, l’occupation et le travail à l’usine ou aux champs, Aurélia se bat avec une langue qui n’est pas la sienne, le français, pour consigner les faits marquants de sa vie en France et de celle de sa famille, de février 1939 à l’été 1943.
À la suite de ce récit inédit, une postface analytique met en lumière l’originalité de ce texte et ses apports à notre connaissance de cette séquence fondamentale de l’histoire contemporaine. Cette source, échappée par hasard à la destruction promise le plus souvent aux écritures ordinaires de soi, nous donne accès à une expérience personnelle de la rupture brutale qu’a provoquée l’exode de 1939 pour des milliers de personnes. Elle témoigne des efforts d’une adolescente prise dans les aléas de l’histoire pour retrouver le contrôle de son destin.

Née à Arbeca (Catalogne), Aurélia Moyà-Freire est présidente de l’Amicale Camp de Miellin et vit dans les Landes. Elle a publié en 2014 une autobiographie en catalan, Vinc d’Arbeca.

Rose Duroux, professeure émérite de l’université Clermont-Auvergne, a consacré plusieurs travaux aux enfances en guerre et aux récits d’exil.

Célia Keren, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à Sciences Po Toulouse, a travaillé sur les enfants réfugiés de la guerre d’Espagne.

Enseignante-chercheure à l’université Clermont-Auvergne, Danielle Corrado consacre ses travaux aux écritures de soi au sein du CELIS.

Année : 2017
Réf. : HES 63

Table des matières Ma vie en France
Avant-propos Ma vie en France

Retour