À paraître

Infos pratiques

Les collections - Architecture, urbanisme et aménagement du territoire - Architectures

Dirigée par Rémi PAPILLAULT
Disponible - Dernière parution
  Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle )

Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle )

Histoire, reconversion et perspectives de mise en valeur du patrimoine militaire en montagne
Auteur : Émilie d’Orgeix et Nicolas Meynen (dir.)
N° ISBN : 978-2-8107-0426-2
PRIX : 26.00 €
Format et nombre de pages : 19 x 24 cm - 348 p.

Soumis à des contraintes naturelles et climatiques particulièrement rudes, les ouvrages militaires construits en montagne figurent parmi les objets patrimoniaux les plus difficiles à conserver, à entretenir et à mettre en valeur. Leur présence y est pourtant omniprésente. Au gré du tracé fluctuant des frontières, leur planification a, de tout temps, imposé au génie militaire de procéder à des adaptations stratégiques, techniques et formelles, tout en s’efforçant, par ailleurs, de les dissimuler dans le paysage. Favorisant une approche pluridisciplinaire à l’articulation de l’histoire et de l’histoire de l’architecture et des techniques, ce deuxième volume de la collection « Patrimoine militaire » est consacré aux ouvrages construits dans les massifs montagneux frontaliers. Tout en réexaminant plusieurs grands dossiers documentaires consacrés aux lignes fortifiées de montagne (ligne Maginot, Línea P…), il illustre aussi combien ce territoire abrupt a constitué un laboratoire, au sens propre du terme, riche en expérimentations. Les thèmes parcourus comme la maîtrise de la topographie, l’intégration à la nature et le camouflage tout autant que les stratégies de conservation et d’intervention contemporaines révèlent l’ampleur des chantiers mis en œuvre.

Émilie d’Orgeix est maître de conférences en histoire de l’art moderne à l’université Bordeaux Montaigne. Elle est chercheure rattachée au Centre F.-G. Pariset (EA538) et chercheure associée à l’UMR AUSser (ENSA Paris-Belleville). Membre de l’ICOMOS et ancienne pensionnaire de l’axe « Histoire de l’architecture » de l’INHA, ses recherches portent sur la culture architecturale civile et militaire en Europe et dans les colonies d’Amérique.

Nicolas Meynen est maître de conférences en histoire de l’art contemporain et membre du FRAMESPA, UMR 5136, CNRS-Université Toulouse - Jean Jaurès. Ses travaux de recherche portent sur l’architecture et l’urbanisme dans le cadre des places fortes actives, sur la présence de l’armée dans la ville et sur les rapports entre ingénieurs militaires et architectes. À travers ses travaux et ses actions, il promeut la conservation et valorisation des patrimoines.

Année : 2016
Réf. : ARCH 04
Code SODIS : F408277

Introduction Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle )
Table des matières Fortifier la montagne (XVIIIe-XXe siècle )

Retour

Même rubrique