Les collections - Théâtre - Nouvelles Scènes • polonais

Dirigée par Kinga JOUCAVIEL
Disponible
  Drugi Pokój / La Deuxième Chambre

Drugi Pokój / La Deuxième Chambre

Auteur : Zbigniew HERBERT
Traduction de Kinga Joucaviel
N° ISBN : 978-2-8107-0195-7
PRIX : 10.50 €
Format et nombre de pages : 15 x 21 cm - 86 p.

Dans la Pologne de l’après-guerre, une vieille femme solitaire sous-loue une chambre à un jeune couple dans l’espoir de trouver un peu de chaleur auprès de ces deux amoureux qui lui inspirent des sentiments maternels. Au fil du temps, la présence d’une tierce personne commence à peser et assombrir la quiétude du couple. Un vague reproche naît d’abord, puis se transforme progressivement en une haine apparemment injustifiée. Face à cette attitude hostile, la vieille femme se renferme et ne quitte plus sa chambre. Intrigués, les jeunes essaient par tous les moyens de découvrir la raison de ce silence profond comme un gouffre… Ils se laissent alors entraîner dans un jeu chargé de non-dits, d’émotions cachées, d’espoirs et de craintes. Ce sujet apparemment banal, à l’instar d’un reportage sur l’indifférence sociale, nous bouleverse par la profondeur des réflexions et la divulgation des sentiments inavoués qu’il inspire. La Deuxième Chambre est une dissection de la psyché humaine, un traité sur la solitude et sur la mort.

Zbigniew Herbert, poète, essayiste et dramaturge polonais, né en 1924 à Lvov, est mort en 1998 à Varsovie. L’œuvre de ce géant de la poésie polonaise, pressenti pour le prix Nobel de littérature, à la fois profondément lyrique et d’une ironie acerbe, soulève le thème du désarroi moral de l’homme contemporain. Parmi les ouvrages publiés en français, il convient de citer Monsieur Cogito et autres poèmes, Redresse-toi et va…, Élégie pour le départ, suivi de Rovigo, Un barbare dans le jardin, Nature morte avec bride et mors, ainsi que Corde de lumière et autres poèmes. L’héritage littéraire de Zbigniew Herbert contient également quelques pièces de théâtre de grande facture. La Deuxième Chambre, écrite en 1958, atteint la perfection dans la catégorie des pièces radiophoniques.

Année : 2012
Réf. : NOUP 06
Code SODIS : F351964

Retour

Même rubrique

Les nouveautés