Les collections - Architecture, urbanisme et aménagement du territoire - Architectures

Dirigée par Rémi PAPILLAULT
Nouveautés - Disponible - Dernière parution
  Défendre la mer

Défendre la mer

Bases navales et infrastructures maritimes (XIXe-XXe siècles)
Auteur : Nicolas MEYNEN, Émilie d’ORGEIX (dir.)
N° ISBN : 978-2-8107-0604-4
PRIX : 26.00 €
Format et nombre de pages : 19 × 24 cm - 298 p.

Bases navales, ports et infrastructures militaires maritimes occupent aujourd’hui de vastes emprises territoriales urbaines. Entre obsolescence fonctionnelle, échelle surdimensionnée, coûts de reconversion élevés et mémoire de guerre douloureuse, leur devenir suscite des débats publics et patrimoniaux aussi divers que contrastés.

Comment concevoir la réappropriation de ces immenses volumes horizontaux de béton dans des ports dont l’économie repose aujourd’hui principalement sur le tourisme et le commerce maritime ? Par quel biais réconcilier ville, territoire et architecture de guerre sans toutefois oblitérer la mémoire militaire de ces ensembles ? Quels types d’études préalables nourrissent une histoire de la ville palimpseste ? Est-il possible de réécrire une histoire de la modernité architecturale en prenant en compte le fait militaire ?

Rayonnant autour de ces différentes pistes de réflexion, cet ouvrage collectif ambitionne de repenser les processus dialectiques de construction et de réappropriations urbaines, historiques et patrimoniales d’ensembles urbains et périurbains. Prenant pour objets d’observation des ensembles tels que Saint-Nazaire, Bordeaux-Bacalan, Lorient-Keroman ou La Palice-Rochelle, il engage à une négociation inédite entre architecture militaire et civile, projet et histoire, restauration et mise en valeur.

Nicolas Meynen est maître de conférences en histoire de l’art contemporain et membre du FRAMESPA, UMR 5136, CNRS-Université Toulouse - Jean Jaurès. Ses travaux de recherche portent sur l’architecture et l’urbanisme dans le cadre des places fortes actives, sur la présence de l’armée dans la ville et sur les rapports entre ingénieurs militaires et architectes. À travers ses travaux et ses actions, il promeut la conservation et valorisation des patrimoines.

Émilie d’Orgeix est directrice d’études à l’EPHE (Paris), rattachée au centre Histara (EA 7347) « Histoire de l’art, des représentations et de l’administration » et chercheure associée au centre F-G. Pariset (EA538) de l’université Bordeaux Montaigne où elle codirige depuis 2012 avec Nicolas Meynen le programme « Patrimoine militaire ». Ses recherches portent sur la culture architecturale et technique en Europe et dans les colonies d’Amérique.

Année : 2019
Réf. : ARCH 09

CartoucheMDA_DPMA_It (pour site)

Table des matières Défendre la mer
Introduction (extrait) Défendre la mer

Retour

Même rubrique